Blog


 Filtré par le mot-clé Berbère

École marocaine

Une journée de marche dans l’Anti-Atlas se termine ; nous entrons dans un douar en contre-haut de la route.

Dans ces montagnes marocaines, les douars (villages) sont souvent hors des routes, hors du « goudron ». Pour y accéder, il faut emprunter – sur quelques centaines de mètres – une piste ou un trek (chemin). Ils forment alors de véritables microcosmes. Qu’il est intimidant, pour deux jeunes voyageurs, de s’y engouffrer sans une quelconque bonne raison. Mais ce soir, l’affaire est aisée, car nous cherchons une épicerie et un peu d’eau.

Après s’être faits (difficilement) comprendre par les femmes présentes, celles-ci enjoignent un groupe d’enfants de nous conduire à l’épicerie. Mais l’épicerie est fermée. Ayant également besoin d’eau, nous entrons dans l’école voisine pour quémander un peu du précieux liquide. Les trois instituteurs satisfont notre demande et, en attendant l’ouverture de l’épicerie, nous offrent le thé. La pluie arrive soudain ; deux des instituteurs nous invitent, dans leur chambre de l’école, à manger le couscous et à passer la nuit. Nous pouvons, à loisir alors, les questionner sur le système scolaire marocain qui nous a souvent laissé perplexes.

Nador - Taounate : 1ères nouvelles

Après 15 jours de marche et de rencontres, voici nos premières nouvelles. Elles seront brèves, car le rythme du voyage au long cours, en marchant qui plus est, ne nous laisse que peu de temps et d’énergie pour l’écriture.

Nous vous écrivons le samedi 19 octobre, d’un cyber-café de Taounate, ville moyenne de 40000 habitants.